Feu vert de Bruxelles pour le plan très haut débit en France

La stratégie de déploiement du très haut débit en France n’est pas incompatible avec les règles européennes en matière d’aides d’État. Telle est la conclusion à laquelle sont arrivés les services bruxellois dans un communiqué publié ce lundi 7 novembre. Le plan français visant à couvrir l’intégralité du territoire avec une connexion d’au moins 30 Mbit/s peut donc se poursuivre sans avoir besoin de retravailler son mode de financement.

« Grâce à ces plans, tous les ménages et entreprises françaises auront accès au très haut débit d’ici à 2022. Les plans élargissent également le choix de fournisseurs. C’est une bonne nouvelle pour les citoyens et pour les PME de France », s’est réjouie Margrethe VERSTAGER, commissaire chargée de la politique de concurrence.

En savoir plus

nov, 18, 2016

0

PARTAGER