Deux millions d’euros pour la transformation numérique des petites entreprises du textile

Un accord cadre a été signé mardi 15 novembre entre l’Etat, huit branches professionnelles des secteurs Textiles-Mode-Cuirs (organisations patronales et syndicales) et OPCALIA, organisme de financement de la formation. Ces branches, représentant 8000 entreprises, dont 93% de moins de 50 salariés, et 170000 salariés, bénéficieront d’une aide de 2 millions d’euros entre 2016 et 2019, dont 800000 en provenance de l’Etat, pour mener à bien leur transformation digitale.

Premier type d’actions : aider les entreprises à faire le diagnostic de leur “maturité numérique” et à élaborer une stratégie digitale sur les questions RH. Deuxio, il s’agit d’outiller les dirigeants de PME sur les opportunités ouvertes par le numérique, notamment en matière de transformation des métiers. Troisième axe : les petites entreprises de ces secteurs seront encouragées à utiliser les nouveaux outils numériques d’appui aux services RH, qui permettent de mieux recruter, mieux former les salariés. Donc l’accent est d’abord mis sur la digitalisation des services RH.

Le ministère, qui salue cet accord “novateur”, espère qu’il va servir d’exemple pour d’autres branches. Plusieurs ont déjà entamé des discussions avec l’Etat pour être, elles aussi, soutenues dans la transformation numérique de leurs petites entreprises.

En savoir plus

nov, 18, 2016

0

PARTAGER